Le plat tôt de fromages

Le plat tôt de fromages

 

Nous partîmes cinq cents mais par un prompt renfort

Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port salut

Pour cette improvisée fromagère séance de dégustation

Les avis sur le camembert furent eux plutôt coulants

Mais pour les roqueforts ce fut une toute autre affaire

Un fourbe d’Ambert s’étant montré particulièrement virulent

Débitant des vacheries sur tout ce qui était à base de chèvre

Mais lâchant un pet une nonne a pour un temps détendu l’atmosphère

Ce qui permit en heureux enchaînement d’aborder la famille des crottins

Puis l’on se pencha sur les mystères des émanations d’un munster

Un hollandais  de je ne sais où égaré au grand dam de tout le monde bouda

Rejoins par un petit suisse, un gruérien qui n’aima pas qu’on le dise vendeur de trous

C’était vache mais on a ri même si comme on dit du côté de St Nectaire

Ce sont des pavés dans la marre  et que cela donne un  sale air que de se montrer sectaire

 d’autant plus que sur le dos  l’on avait déjà un ronchon de la région du reblochon

bref les laguioles allaient bon train du côté des Etorki cela rétorquait pas mal

la Savoie ne s’en laissait pas conter, les auvergnats ne voulaient pas être pris pour des bleus

 Mais l’épineuse question qui flottait dans tous les esprits

Etait : qui après allait se braquer de faire toute la faisselle ?

D’un regard unanime tous les yeux se tournèrent vers l’époisses...