HUMOUR PALE

HUMOUR PALE

 

Ou la lettre du pendu

 

Certes, oui certes je pars, mais au moins je pars la tête haute !

 

A tout faire par soi-même, il était inévitable que je finisse un jour par me pendre à mon cou !

 

Je suis parti mettre le nœud coulant à sécher !

 

Vive la lévitation transcendantale ! D’ailleurs pourquoi aurait-il fallu que je l’évitasse !

 

Je serai le premier satellite géostationnaire à avoir un périgée aussi bas !

 

J’avais plus de chaussures !

 

Pluuuuus  prèèèèès  de toi mon Dieu, pluuuus prèèèès de toi !

 

Toujours en chanson : je m’en vais te chanter la balladeeee, la ballade des François Villon !

 

Même pas eu le temps de relire 1er de cordée !

 

L’ultime collection ! Me voilà schoïnopentaxophile !

 

Parait que c’est mieux que le viagra, mais à usage unique !

 

L’ultime corde vocale : celle à dire les silences !