FAUT QU’ON PARLE

FAUT QU'ON PARLE

Chéri, il est grand temps qu'on se parle.
Les chaussettes en boule dans la corbeille de linge sale, ça suffit !
Le tube de dentifrice non rebouché, la lunette des wc que tu ne relèves pas,
c'est assez.
Je ne peux plus supporter ta façon de regarder ailleurs lorsque je te parle, ni ces hons que tu emploies pour me répondre.
J'en ai marre que tu joues à l'intellectuel en regardant Arté, je n'en peux plus de cette manie que tu as d'emmener des mots-croisés lorsque tu vas aux toilettes,
Ne réponds pas !
Je sais que tu n'as rien dit, arrête de me le faire remarquer !
Je sais que je ne sais pas lire une carte, j'ai d'ailleurs remarqué la goujaterie dont tu as fait preuve en t'achetant un GPS ,<< prenez la 2 eme sortie à droite>>, en plus la fille du GPS, elle a une voix de conne, sûr que c'est une blonde. A propos de blonde, j'ai bien remarqué le regard que tu as avec la voisine lorsque tu lui retiens la porte de l'immeuble, ça te va bien de faire le joli cœur.
Il te faut encore combien d'années pour comprendre que pour la lessive on ne mélange pas le blanc avec la couleur, et pour pendre le linge il faut mettre les pinces sur le bas des vêtements. Oui je sais, avant je te disais de les mettre sous les aisselles, mais il n'y a que les imbéciles qui ne change pas d'avis !
D'ailleurs tu devrais méditer cette phrase...
T'es obligé de lire trois livres en même temps et de les laisser trainer sur la table du salon ? ! ? Et ne me parle pas de mes sacs à mains, nous ... enfin... Pour les femmes ce n'est pas pareil, suivant comme je m'habille il est évident que je ne vais pas prendre le même sac, mais pour vous, les hommes, c'est des notions qui vous dépassent ! S'il n'y avait que ça qui vous dépasse ! Le lave-vaisselle.... C'est compliqué ? Les couteaux tête en bas et les fourchettes tête en haut, pourquoi cela ne veut pas rentrer justement dans votre petite tête !
Si je t'écoutais on ne mangerait que du bourguignon, de la daube, et de la langue de bœuf sauce madère, ose dire qu'il n'est pas bon mon quinoa et mon boulgour ? Ah tu dis rien ! Arrête ! Ça m'énerve !
Bon on a parlé, t'as beau dire, tu ne changeras rien, on vient de fêter nos cinquante ans de mariage, on a retardé la décision à cause des enfants, mais maintenant qu'ils sont morts donne- moi une seule bonne raison de ne pas divorcer !

Comment! Qu'est-ce que tu dis? Que...tu.... m'aimes...