EUREKA

Eureka

 

Il y a un truc que je trouve complètement insensé : c’est que je ne sois pas devenu dingue beaucoup plus tôt. Depuis que je le suis, je ne m’ennuie plus du tout dans la vie.

Ça pétille tout seul dans le caberlot : pois chiches à la manœuvre et en voiture Simone comme disait Beauvoir.( pas Veil, la pauvre  voyageait,  elle en wagon.... )

 

J’ai une amie chère, qui m’a offert un recueil de poésie macédonienne. De la poésie macédonienne, on doit maintenant donc être plus que deux au monde à savoir que cela existe , car je suis prêt à parier mon futur dentier , que celui qui l’a compilé,  doit gésir  sous six pieds de terre,  après avoir exprimé le désir que pour se reposer,  cela serait dans le cimetière de Skopje qui, comme tout le monde le sait,  est la capitale de la Macédoine.

 

Je disais donc,  que c’est un truc génial comme cadeau, un peu comme récupérer gratos une Joconde.

Imaginons : tu es avec un groupe d’amis, on peut le faire aussi avec un groupe d’ennemis, histoire de ranimer un peu les tensions et tu dis négligemment :

Si ma mémoire est bonne, suivi d’un silence... c’est très important le silence lorsque l’on veut bien  prendre la parole, puis tu en remets une couche, avec un : si je me souviens bien... et un re- silence...

L’art oratoire c’est comme les peintures monocouche, en fait il faut toujours en mettre  au moins deux couches en croisant bien les passes, d’où le double silence.

 Donc ton incipit fait, tu continues en disant : un grand poète macédonien un jour à écrit....et tu laisses passer un ange, un gros, un costaud.

Après tu peux dire absolument n’importe quoi, ayant un air un peu joli, pas même besoin que cela rime, because et fabuleux joker, c’est une traduction. Heureusement car ce n’était pas gagné d’envoyer le truc en VO.

Donc, si tu as fait correctement ta sortie, ton auditoire doit être bouche bée devant toi et tu peux t’imaginer (complètement à tort, mais ça on s’en fout) qu’ils t’admirent et trouvent que tu es un mec super cultivé, sur le fond,  l’important c’est ce que tu crois Toi et que cela te fasse du bien.

En fait leur bouche bée, c’est surtout parce qu’ils se demandent, comment un mec a réussi à écrire un bidule, une poésie, alors qu’il faisait de minuscules petits carrés hyper réguliers avec des légumes très variés, alors que cela demande une concentration de dingue de faire cela.

 Mais pas seulement, déjà avec ton : si ma mémoire est bonne

Tu as déclenché chez eux un bout de ficelle, selle de cheval, cheval de course,  course à pieds etc.

Là ils se disent que leur mémoire n’est plus ce qu’elle était, se souvenir que d’ailleurs, et  oh pitié d’eux, à s’en vouter le dos, que  parfois  ils en arrivent même à oublier de prendre leur liste de commission, alors que c’était leur prothèse mémorielle hyper balèze.

 Alors, seuls les  plus optimistes arrivent à se rassurer un peu, en se disant que jamais ils n’ont oublié la mayonnaise les jours où ils ont acheté de la macédoine.

Reste l’épineuse question : comment ce livre a t’il pu atterrir chez mon amie ? Certes elle aime les arts et la poésie, serait-ce un cadeau, qu’un bienveillant lui aurait fait pour qu’elle puisse briller en société ? Un achat d’elle, à visée caritative, pour que  les petits enfants  grecs déshérités puissent eux aussi s’acheter des chaussettes blanches et les petits pompons noirs à mettre sur leurs godasses  lors de leurs sorties dominicales ?   

Mais qu’importe... je veux croire, que c’est parce que c’est une belle personne qui ne saurait jeter la moindre poésie dans une poubelle et qui sait, qu’au moins pour ça, je suis comme elle, et je la remercie pour ce beau cadeau que je vais lire avidement malgré cette facétie et qui en plus, peut être freinera un peu mon Alzheimer naissant?